< retour s'abonner >
Présentation

Aymeric Patricot
L'homme qui frappait les femmes

Aymeric Patricot est aujourd'hui professeur de lettres dans des établissements de banlieue parisienne, réputés « difficiles » mais son goût pour l'enseignement est intact et il apprécie cette transmission du savoir. De son expérience, il a d'ailleurs tiré un essai « Autoportrait du professeur en territoire difficile» dans lequel nombre de professeurs se sont reconnus. Mais Aymeric Patricot est aussi romancier et c'est à ce titre que nous le recevons sur WTC.
La  littérature fait depuis toujours partie de son quotidien et l'envie d'écrire fut naturelle. Pourtant, lorsque l'on rencontre cet auteur, on est loin d'imaginer la teneur de ces romans dont le dernier en date est particulièrement déroutant, surprenant, c'est le moins que l'on puisse dire : Le titre d'abord « L'homme qui battait les femmes », et le sujet ; l'histoire d'un homme bien sous tout rapport et qui ne trouve la sérénité dans son existence que lorsqu'il peut frapper une femme, qu'il s'agisse de son épouse, d'une aventure d'un soir ou d'une rencontre inopinée.
La violence faite aux femmes est un thème récurrent chez Aymeric Patricot, comme le prouvent ses deux précédents romans «Suicide girls » et «Azima la rouge » et il reconnait lui-même, c'est justement parce que cette violence est très éloignée de lui, de son histoire, qu'elle l'interpelle et le fascine. La postface qui clôt le roman permet d'ailleurs de mieux comprendre le travail de l'auteur et le choix du sujet.
Ici, le narrateur raconte son parcours et ce qui le pousse à jouir de la souffrance qu'il inflige à ses victimes. Sujet délicat donc, difficile, qui rebutera certains mais il serait dommage de passer à côté de cet auteur car il y a là un style certain, une véritable personnalité littéraire qui n'a sans doute pas fini de nous surprendre.
Aymeric Patricot « L'homme qui battait les femmes » aux éditions Leo Scheer.
Aymeric Patricot est sur WTC.

< retour remonter ^