< retour s'abonner >
Présentation

Honoré de Balzac
Les secrets du « Garde-manger »

Derrière chaque manuscrit se cache une histoire…

Balzac est incontestablement l'un des auteurs les plus prolixes de la littérature française avec pas moins de 137 romans, nouvelles et essais publiés, qui forment la Comédie humaine.
Travailleur infatigable, s'abreuvant de café, Honoré de Balzac, offre dans ses livres une saisissante peinture de son époque et de ses contemporains.
Où qu'il soit, l'auteur du « Père Goriot », d' « Eugénie Grandet » et de « La peau de chagrin » ne se séparait jamais de ce carnet étonnant, qu'il appelait lui-même son « garde-manger » et qu'il utilisa vraisemblablement entre 1830 et 1847.
Ouvrir le « garde-manger » de Balzac, c'est entrer dans son intimité la plus profonde, connaître ses pensées, ses sentiments, ses humeurs. A l'encre  noire, sépia ou violette, s'étalent sur plus de 100 pages, tous les aspects de la vie de Balzac.
Véritable laboratoire de son oeuvre littéraire, ce document incroyable reflète la bouillonnante activité de l'auteur et sa personnalité hors du commun.
Au jour le jour, Balzac y jetait des pensées et réflexions, mais aussi des titres, des citations, des croquis sans doute exécutés machinalement (p.66), des schémas, des idées de dialogue, des considérations que l'on retrouvera incarné dans ses personnages de fiction.
Outil de travail donc, le « garde-manger » de Balzac était aussi un agenda, un mémento, un journal de bord, dans lequel l'écrivain notait des événements d'ordre privé ou des noms de personnes à qui envoyer un ouvrage.
Et si ce « garde-manger » rappelle que Balzac fut un romancier à la fois réaliste, politique, engagé, il témoigne aussi de la sensibilité de l'homme. Ainsi, dans ce que l'on peut qualifier de journal intime, l'auteur du « Lys dans la vallée » va jusqu'à coller une petite fleur mauve avec cette note « Voyage au Simplon  1846 », doux rappel d'un séjour en Suisse avec sa tendre amie, Mme Hanska.
Le « garde-manger », manuscrit captivant qui dévoile Balzac, l'homme et l'écrivain.

< retour remonter ^