< retour s'abonner >
L'avis du libraire

Alice Ferney
Passé sous silence

Librairie «aux livres, etc.»
Laurent Béranger

C'est un livre que j'ai lu cet été en vacances, et ça m'a permis de découvrir une nouvelle facette d'un auteur que je ne connaissais pas, vraiment quelque chose de très original par rapport à ses précédents livres, et j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre.
Pour moi, c'est une vraie fiction, mais la fiction, elle s'inscrit forcément dans un cadre. C'est une façon de se donner une liberté pour faire parler un général, on rentre dans son intimité, sa réflexion personnelle, et Donadieu de la même façon, on suit le personnage. On arrive à une compréhension psychologique que ne peut absolument pas faire l'historien. Et dans ce sens-là, la fiction apporte un supplément. Je trouve que le lecteur a, à la fois la dimension historique, mais on rentre aussi dans les personnages.
Pour le coup, on remet en avant une histoire, une partie de l'Histoire de France, et qui n'est pas négligeable, et qu'on n'a pas à passer sous silence. Il s'agit quand même des tribunaux d'exception, il s'agit quand même de la République que l'on connaît actuellement, et des espaces sombres de cette République. Et je trouve que les mettre en perspective dans un roman, sans rentrer dans la polémique autour de l'Algérie Française, autour du lien difficile entre la France et l'Algérie, c'est une bonne façon de se réapproprier l'Histoire, et c'est une façon de dépasser toutes les polémiques qui peuvent exister à l'heure actuelle.

< retour remonter ^